detecteur de fumee Kidde

L’importance du détecteur de fumée

Les obligations :

depuis le 8 mars les Français ont l’obligation d’installer chez eux une alarme incendie. Elle est obligatoire dans tous les logements d’habitation, qu’il soit principal ou secondaire, qu’il soit vide ou occupé. Si vous êtes locataire votre propriétaire est dans l’obligation de vous fournir ce dispositif ou de vous rembourser si vous faites vous-même l’achat. Il y aura autant d’alarme que l’habitation compte d’étages. Il faut éviter de l’installer n’importe où comme la cuisine ou la salle de bain, dégageant ainsi de la vapeur. De préférence un couloir, le plus haut possible à distance des parois.

Pourquoi mettre une alarme incendie ?

Ne vous est-t-il pas déjà arrivé de laisser une bougie mal éteinte, le feu de la gazinière allumé ou encore une cigarette mal écrasée dans le cendrier, tant de choses qui provoquent des incendies domestiques. Beaucoup proviennent aussi des défaillances des installations électriques. En France, un incendie se déclare toutes les 2 minutes environ, ils ont lieu la plupart du temps la nuit et se propagent rapidement en lieu clos. Grâce aux détecteurs de fumée, le nombre de victimes peut se réduire de façon significative. Etre averti par un signal sonore lors d’un début d’incendie peut permettre d’échapper à temps à la propagation du feu.

La sécurité du foyer est importante.

Quel détecteur de fumée choisir ?
Parmi les nombreux détecteurs de fumée, vous trouverez différents appareils comme le détecteur de fumée kidde, spécialiste mondiale de la sécurité et expert dans la conception du détecteur de fumée. Le détecteur de fumée (daaf) Kidde est recommandé par les sapeurs-pompiers de France.

Attention aux faux détecteurs de fumée, voici quelques conseils :
L’alarme incendie installée dans l’appartement ou la maison doit comporter la mention CE. Il doit respecter la norme NF EN 14604. Il doit émettre un signal sonore en cas de problème d’alimentation, il doit manifester une mise sous tension, le signal d’alarme doit être d’un niveau sonore supérieur ou égal à 85 db(A) à 3 mètres. L’appareil doit aussi comporter quelques informations telles que :

– le nom et l’adresse du fabricant
– numéro et date de la norme
– date de fabrication ou numéro de lot
– type de batterie utilisé

Les prix des détecteurs sont différents et varient entre 15 et 25 euros. Ces frais diffèrent en fonction des caractéristiques de l’appareil, et surtout de sa durée d’autonomie, ainsi que de ses options.