La norme EN 14604

La norme EN 14604
C’est la référence à laquelle tout détecteur vendu doit répondre depuis le 1er mai 2008. La présence de cette référence ne garantit pas la fiabilité     d’un produit, mais indique qu’il est récent.

Cette norme définit certaines exigences et critères de conception, par exemple :

    Sur chaque détecteur de fumée doivent être inscrites de manière indélébile un certain nombre d’indications :

  • nom et adresse du fabricant
  • norme de référence
  • date de fabrication ou numéro de lot
  • date de remplacement recommandée
  • type de batterie recommandée et instructions à l’attention de l’utilisateur, du type : «À chaque remplacement de batterie, vérifier le fonctionnement correct du dispositif d’alarme à l’aide du dispositif d’essai.» Cette mention doit être visible pendant l’opération de remplacement des batteries.
  • La durée de vie de la pile doit être de 1 an minimum
  • Le signal d’alarme doit être différent du signal de « pile faible » ou d’absence de pile
  • Le daaf doit être doté d’un bouton test permettant d’en vérifier le bon fonctionnement

Le marquage CE

Il présume que le dispositif est capable d’émettre un signal sonore d’alerte en cas de dégagement de fumée et qu’il répond à la norme EN 14604. Mais il ne garantit pas que le détecteur fonctionne correctement.
Tous les détecteurs de fumée commercialisés doivent porter un marquage présenté de cette façon :

Attention : d’autres marquages CE existent. Auparavant, les détecteurs de fumée portaient un autre marquage CE, qui correspondait à la compatibilité électromagnétique et à la sécurité électrique.
Selon la CSC, il est à craindre que certains importateurs ou revendeurs distribuent des détecteurs marqués CE ne correspondant pas à la norme EN 14604.

La certification NF

Les fabricants peuvent décider de faire certifier leurs produits. Un détecteur peut être certifié NF s’il a passé les essais avec succès et s’il est accompagné d’une notice d’installation et d’entretien validée par le certificateur. Il est ensuite contrôlé régulièrement par un organisme indépendant.

La certification garantit, par exemple, que :
l’appareil est simple à installer
son ergonomie limite les risques de mauvaise utilisation, comme l’oubli de la pile
en cas d’incendie, l’alarme s’active pendant 4 minutes minimum
le niveau de l’alarme est suffisamment élevé pour réveiller une personne endormie
le signal « pile faible » est émis pendant plusieurs jours
l’appareil est livré avec une pile, une fiche informative, une notice d’installation et de maintenance claire et explicite, documentation rédigée au moins en français
le fabricant ou distributeur met à la disposition du consommateur un service d’assistance téléphonique
Mais, tous n’ont pas la marque NF qui, de plus, renchérit le prix de l’appareil. Actuellement, une petite vingtaine de modèles sont certifiés NF.